Le patient zéro

« Ce joli tour de force confirme un jeune écrivain prometteur. » Marie Claire Suisse

« L’un des meilleurs romans de la rentrée romande, très fort, très juste. » Raphaël Aubert

« L’air du temps est original. La palme à Baptiste Naito: Le patient zéro raconte la vie d’un antihéros, steward chez Swissair à la belle époque des années 80, fêtard, dragueur, farouchement hétéro, inculte et arrogant. » Isabelle Falconnier, L’Hebdo

« Drôle et grave à la fois, Baptiste Naito convainc par sa plume précise et efficace. Un auteur à découvrir. » Marianne Grosjean, Tribune de Genève

« Observateur pointu des dérives d’une humanité à laquelle il veut faire confiance malgré tout, Baptise Naito est un auteur à suivre dans un moment où le monde bascule. » Corinne Jaquiéry, CultureEnJeu

« Ce qui est fascinant dans ce roman est la façon dont Baptiste Naito s’empare d’un personnage pour lui donner vie, dans ses doutes et contradictions, dans ses accès de violence comme dans ses moments de désarroi. D’un personnage de papier faire un être humain. Un très mystérieux processus qui me laisse pantoise. » Amandine Glévarec, litterature-romande.net

« Baptiste Naito propose le récit implacable et moral d’une époque à l’agonie. » Cédric Pignat

 

Incipit

Quand l’avion s’arrête au bout de la piste, les passagers se taisent brusquement. Pendant un instant, je ne pense plus à moi : j’oublie mon pantalon blanc, ma chemise et mon gilet ; j’oublie mes cheveux et ma moustache et ne pense plus au maintien de mon corps, à l’expression de mon visage et à mon insigne de Swissair.

 

Quatrième de couverture

111

Au début des années 1980, le narrateur – steward de la compagnie aérienne Swissair – parcourt le monde à la poursuite des plaisirs que lui accordent son audace et son aisance à séduire les gens qu’il rencontre. Narcissique et vaniteux, il manipule ses proches et s’invente toutes sortes de vies pour obtenir ce qu’il convoite. Le périple dans lequel il nous entraîne nous invite à une réflexion sur les valeurs qui nous lient ou nous opposent les uns aux autres.

Baptiste Naito est né en 1982 à Genève. Il a étudié le français, l’histoire et la psychologie à l’Université de Lausanne et enseigne dans un établissement secondaire du canton de Vaud. Il a publié Babylone en 2013. Le patient zéro est son second roman.