Publications

  • Le Terminal (écrit avec Anne-Sophie Subilia), dans Pont, Editions de l’Aire, 2015

pont_couv

Des ponts à construire, à découvrir ou à détruire. Des rencontres impossibles, des retrouvailles maladroites, des dialogues timides, des fantasmes qui s’accordent ou qui s’annulent. Des paysages quotidiens ou merveilleux. Des auteur-e-s d’ici (la Suisse) ou de là-bas (Le Québec).

Avec des textes de Léonard Crot et Odile Cornuz ; Baptiste Naito et Anne-Sophie Subilia ; Xochitl Borel et Mario Camelo ; Stéphanie Pelletier et Philippe Collard ; Noémi Schaub et Maude Nepveu-Villeneuve.

 

  • Le patient zéro, Editions de l’Aire, 2015, 396 p.

Le patient zéro sur le site du Livre sur les quais

Le patient zéro sur le site des Editions de l’Aire

Le patient zéro sur le site de Payot

Le patient zéro

Au début des années 1980, le narrateur – steward de la compagnie aérienne Swissair – parcourt le monde à la poursuite des plaisirs que lui accordent son audace et son aisance à séduire les gens qu’il rencontre. Narcissique et vaniteux, il manipule ses proches et s’invente toutes sortes de vies pour obtenir ce qu’il convoite. Le périple dans lequel il nous entraîne nous invite à une réflexion sur les valeurs qui nous lient ou nous opposent les uns aux autres.

Baptiste Naito est né en 1982 à Genève. Il a étudié le français, l’histoire et la psychologie à l’Université de Lausanne et enseigne dans un établissement secondaire du canton de Vaud. Il a publié Babylone en 2013. Le patient zéro est son second roman.

 

  • Tous les livres du monde, dans Les heures étoilées de ma vie, Editions de l’Aire, 2015.

Les heures étoilées de ma vie sur le site des Editions de l’Aire

Les heures étoilées de ma vie sur le site de Payot

Les heures étoilées de ma vie

Auteurs: Gabriel Bender, Xochitl Borel, Alain Campiotti, Yasmine Char, Françoise Choquard, Laurence Deonna, Marie-Claire Dewarrat, Philippe Dubath, Isabelle Falconnier, Jon Ferguson, Bastien Fournier, Valérie Gilliard, Blaise Hofmann, Jean-Dominique Humbert, Brigitte Kuthy-Salvi, Yves Laplace, Alphonse Layaz, Manon Leresche, Annik Mahaim, Béatrice Monnard, Michel Moret, Baptiste Naito, Cédric Pignat, Gilbert Pingeon, Jacques Roman, Marie-Jeanne Urech, Laurence Verrey.

 

  • Babylone, Editions de l’Aire, 2013, 343 p.

Babylone sur le site des Editions de l’Aire

Babylone sur le site de Payot

Babylone

Été 2001, un an après le décès de son frère, le narrateur quitte la maison de ses parents et abandonne ses proches. Jeune adulte, il n’a d’autres références que celles, illusoires, de son enfance. Incapable de trouver appui dans le passé, il est également incapable de se projeter dans le futur. Il ne peut s’imaginer l’avenir qu’en fantasmant sa gloire ou sa déchéance. Seul, il erre dans la ville, spectateur d’un monde étranger, contingent et imprévisible. Les autres ne lui sont d’aucune aide. Il les rencontre, plaisante et se lie avec eux, mais il n’en retire qu’un sentiment de vide et de solitude accrue. Comme lui, ils sont prisonniers de ce qu’on leur a appris à faire et à aimer. Tous, ils répètent indéfiniment les mêmes soirées, les mêmes jeux de mots, les mêmes conversations, les mêmes fêtes et les mêmes drames. Le périple qui le mène de la maison de ses parents à la solitude de la vie adulte, le narrateur nous le relate comme s’il lui était étranger. Détaché de lui-même, il dresse le tableau d’une humanité déréglée, dans laquelle les individus se révèlent émouvants par leur fragilité.

Baptiste Naito est né à Genève en 1982. Il a fait des études de lettres à l’université de Lausanne. Il vit et enseigne dans le canton de Vaud. Babylone (Éditions de l’Aire, Vevey) est son premier roman.