Texte d’Isabelle Falconnier sur Le patient zéro (L’Hebdo du 3 septembre 2015)

litterature-rentree-romande-males-auteurs11« L’air du temps est original. La palme à Baptiste Naito: Le patient zéro (L’Aire) raconte la vie d’un antihéros, steward chez Swissair à la belle époque des années 80, fêtard, dragueur, farouchement hétéro, inculte et arrogant, qui se révèle être l’homme par qui le sida arrive en Suisse. Inspirée librement de la vie de l’agent de bord québécois Gaëtan Dugas (1953-1984), responsable de la contamination de l’Amérique du Nord, cette histoire est contée avec la tranquille assurance de Baptiste Naito, sa fausse indifférence élégante, sa distance d’ethnologue-écrivain. C’est seulement son deuxième roman publié, chapeau. »

Isabelle Falconnier, « Rentrée romande version mâle », L’Hebdo